Version imprimable

Concertation post débat public : les grands principes, les grands thèmes

La concertation entend finaliser les caractéristiques du projet avec les habitants et acteurs du territoire. Commencée en juin 2015, elle se poursuivra jusqu’à l’enquête publique, prévue fin 2018, pour l’autorisation des travaux. Résumé des modalités.

(c) HAROPA-Ports de Paris - Schémas des instances de concertation

Le dispositif de concertation repose sur trois instances : le Comité de pilotage (Copil), le Comité de Suivi Partenarial (CSP) et les actions ouvertes à tous (réunions publiques et ateliers). 

La volonté de poursuivre le projet en lien avec le territoire 

Suite au débat public du 15 septembre au 15 décembre 2014, sur le projet Port Seine - Métropole Ouest, le Conseil d’administration de Ports de Paris a décidé le 6 mai 2015 de « poursuivre le projet, et de lancer les études et procédures en vue de la déclaration d’utilité publique du projet et de l’obtention des autorisations pour la réalisation des travaux ».

 >> Retrouvez la décision de HAROPA-Ports de Paris 

 Un dispositif de concertation établi

Le comité de lancement de la concertation du projet Port Seine Métropole – Ouest s’est réuni pour la première fois en Préfecture de Versailles, le 19 juin 2015, sous l’égide du Sous-Préfet de Saint-Germain-en-Laye, Stéphane Grauvogel. Ce comité de lancement rassemblait les principales parties prenantes institutionnelles du projet : les instances de l’Etat, les collectivités locales, les établissements publics concernés, des représentants du monde économique et des associations environnementales, départementale et régionale.

Le comité de lancement de la concertation a acté le dispositif de concertation reposant sur 3 instances de travail complémentaires :

  • Le Comité de pilotage (COPIL) : il pilote la concertation à l’œuvre et contrôle l’avancement du projet.  Il comprend les instances de l’Etat, les établissements publics concernés et les collectivités territoriales.
  •  Le Comité de suivi partenarial de la concertation : instance de consultation, d'échanges et de propositions, il pourvoit la concertation en thématiques de travail et discute des modalités de concertation. Le comité de suivi comprend les acteurs du terrain : les collectivités locales directement concernées plus les représentants de la société civile : le monde socio-économique, les associations locales impliquées depuis le débat public.
  • Des réunions et ateliers de travail, ouverts à tous, sur le projet et les sujets connexes  : ces actions permettent d’affiner le projet et de faire avancer les sujets en connexion avec PSMO et d’optimiser l’insertion du port dans le territoire                                                                                                                                                               >> Retrouvez le dispositif dans la charte de concertation et les fiches annexes 

Une concertation en cours 

          > La concertation relative au projet

La concertation PSMO post débat public/ ante Enquête publique s’articule autour de plusieurs cycles de travail complémentaires :

  • 2015 : ce cycle a permis de poser les jalons de la concertation (modalités, thèmes, calendrier).
  • 1er semestre 2016 : ce cycle a permis de passer du pré-plan guide au plan guide puis à l’Avant-Projet (Ateliers N°1, N°2 et N°3) avec les effets du projet.
  • 1er semestre 2016 : en parallèle, avec les CAUE 78 et 95 et SMSO ont été circonscrits les sujets en connexion avec PSMO (avec de nombreuses actions sur le territoire et un atelier de synthèse).
  • 2d semestre 2016 / 1er semestre 2017 : ce cycle permet de présenter les impacts du projet et de coproduire le CPAPE (Ateliers N°4, N°5 et N°6).
  • 2d semestre 2017/ 1er semestre 2018 : ce cycle entend coproduire le document socle de la charte d’exploitation/guide des chantiers et le cadrage de l’observatoire de la qualité (Ateliers N°7 et N°8), à l’automne-hiver 2017-18. Une réunion publique de synthèse de concertation,  à la suite de tous ces cycles de travail, est également prévue au printemps 2018.

          > La concertation / sujets en connexion et accès

La concertation a fait émergé également des attentes sur des projets à la lisière de l’emprise portuaire, qui restent à préciser, par des études en cours ou à lancer, pour que leur interface puisse être intégrée au projet PSMO :

  • Les voiries de desserte du port et leur raccordement au réseau routier existant ;
  • La recomposition urbaine entre l’esplanade de la darse et la Seine ;
  • La passerelle du barrage Rive Gauche / Ile Nancy ;
  • L’accès à la promenade des berges depuis Conflans-Sainte-Honorine ;
  • Les parcs d’Achères.

Une méthode à l'oeuvre  

Une concertation, pour quoi ? A travers la concertation PSMO, il s’agit d’enrichir le projet, les aménagements ou les sujets en connexion avec le port fluvial (ex: les liaisons douces), pour une insertion optimale du port dans le territoire. Ces enrichissements permettront à Ports de Paris - et aux autres maîtres d’ouvrage concernés - d’éclairer et d’optimiser leurs décisions. 

Une concertation organisée et animée par qui ?  HAROPA - Ports de Paris porte la concertation et anime les actions de concertation en lien directement avec le projet et l’emprise PSMO. L’ensemble de la concertation est placé sous le contrôle du Garant, Michel Gaillard. 

Une concertation, comment ? La concertation est ouverte à tous. Hormis les réunions publiques, il est important de s’inscrire au préalable pour que soit préparé aux mieux votre accueil. Pour être informé des ouvertures des modules d'inscription, abonnez-vous à la lettre électronique d'information.